Parfois tu vas voir une expo photo, il y a des petits-fours, du Champagne, ça papote devant les photos, ça se pavane et ça se toise. Parfois il y a des expos où il y a tout ça, et pas une seconde tu ne penses à boire une coupette ou à déguster une verrine avocat-crevettes.

Ce genre d'expo-là.

On n'est pas là pour faire les miss France qui souhaitent la paix dans le monde, quoi que, mais on n'est pas là non plus pour ignorer ce genre d'immondices, ces femmes, petits garçons, fillettes, grands-mères, bébés, violés, mutilés et massacrés par des armées, des milices armées en partie par des industriels de chez nous. (ah ouais tiens)

Ça parle du viol comme arme de guerre, ça parle de souffrance, ça parle des femmes. C'était une belle journée des droits de la femme, ce serait bien que ça continue.

congo

(dans le prochain dessin y'aura le mot "bite" et on parlera Préparation H)